À propos

Reine Alice

Vous vous en doutez, Reine n’est pas mon véritable prénom. Il s’agit en réalité de mon deuxième prénom. Si, si. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai montré ma carte d’identité quand j’observais une mine dubitative sur le visage de mes interlocuteurs. Alice, en revanche, est le prénom de ma défunte grand-mère, du côté de mon père. Elle a été l’un des piliers de mon enfance. Utiliser son prénom est un hommage et une façon pour moi de la garder encore un peu auprès de moi.

 

Pourquoi un nom d’emprunt ?

Comme le dit Jack Parker dans son livre Witch, Please :

J’écris depuis bientôt dix ans sous le pseudonyme Jack Parker, parce que je ne pensais pas sortir de ma sphère de rédactrice Web obscure et que j’aimais l’idée qu’on ne puisse se faire aucun a priori sur mon identité à travers mon nom.

Comme je l’ai dit dans mon podcast « Les Carnets de l’Alchimiste« , avec Reine comme prénom, pour les a priori, c’est raté. Néanmoins, quand j’ai choisi ce nom de plume, je trouvais qu’il « claquait » beaucoup plus que mon véritable prénom.

 

 

 

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :